Urticaire liée au stress : Comment la reconnaître et la traiter ?

Urticaire liée au stress

L’urticaire est une réaction inflammatoire de la peau qui se manifeste par l’apparition de démangeaisons, des boursouflures et des plaques rouges à rosées.

Elle touche environ 20% de la population mondiale et peut avoir diverses causes : allergiques, infectieuses, médicamenteuses, etc. Mais l’urticaire liée au stress est sans doute la forme la plus fréquente. 

Dans cet article, nous allons voir comment reconnaître l’urticaire liée au stress, comment y faire face et quels sont les traitements à appliquer pour prendre soin de sa santé et de son bien-être.

Qu’est-ce que l’urticaire ?

L’urticaire est une affection qui se manifeste par des éruptions cutanées (boutons, poussés d’acné, eczéma, psoriasis), des plaques rouges ou des zébrures qui démangent sur la peau.

Le diamètre de ces zébrures peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres et elles peuvent apparaître n’importe où sur le corps (bras, visage, coude, cou, dos, etc.).

Quels sont les différents types d’urticaire ?

Voici les types d’urticaire les plus courants :

Urticaire aiguë

L’urticaire aiguë est le type d’urticaire le plus courant et est généralement causée par le stress, une allergie à un aliment ou à un médicament. Elle peut durer jusqu’à 5 jours et survient généralement la nuit.

Urticaire chronique

L’urticaire chronique est moins courante et est souvent causée par une prise permanente de médicament ou d’une maladie sous-jacente comme le lupus ou une maladie de la thyroïde.

L’urticaire chronique réapparaît souvent et se répète sur plusieurs jours et semaines. Elle dure plus de 6 semaines.

Urticaire cholinergique

L’urticaire cholinergique est un autre type rare d’urticaire qui est provoqué par l’exercice ou les changements de température corporelle (le froid, le bain, une douche trop chaude etc.).

Urticaire solaire

L’urticaire solaire est un type rare d’urticaire qui est déclenché par l’exposition au soleil.

Les causes de l’urticaire 

Une crise d’urticaire peut être causée par divers facteurs, notamment les allergies (poils d’animaux, acariens, pollens, moisissures, poussières, etc.), les virus, les frottements sur la peau, les températures chaudes ou froides, le soleil, l’exercice ou encore le stress. 

Elle peut également être provoquée par des aliments ou des additifs alimentaires, des compléments alimentaires et des médicaments (antibiotiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires, etc.)

Il arrive, quelquefois, que la cause exacte de l’urticaire soit tout simplement inconnue.

Reconnaître l’urticaire : quels sont les symptômes d’une crise d’urticaire ?

giphy downsized large

Les inflammations de l’urticaire sont souvent rondes, petites ou grandes et peuvent s’étendre sur une grande partie du corps. Certaines personnes n’ont que quelques plaques rouges, tandis que d’autres peuvent en avoir des centaines.

Les inflammations de l’urticaire peuvent être classées en deux grandes catégories :

  • Les inflammations superficielles de l’urticaire sont également appelées fosses superficielles ou folliculaires. Cette éruption est fugace et change régulièrement d’emplacement. Elle s’accompagne de prurit cutané mais ne laisse pas de cicatrice.
  • Les inflammations profondes de l’urticaire sont accompagnées de gonflements et de douleurs sur la partie profonde du derme.

L’urticaire est souvent accompagnée d’autres symptômes tels que des gonflements, une respiration sifflante ou des difficultés à respirer. Si vous avez de l’urticaire, il est important de consulter un médecin ou un dermatologue pour en connaître la cause. 

Dans certains cas, l’urticaire peut être le signe d’une affection plus grave, comme l’anaphylaxie, et il est donc important d’obtenir une aide médicale immédiatement.

Urticaire liée au stress : conseils de prévention

Il existe de nombreux déclencheurs potentiels de l’urticaire. Si vous souffrez d’urticaire, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider à prévenir de futures poussées. 

  • Tout d’abord, il est important d’identifier vos déclencheurs et de les éviter dans la mesure du possible. (ex: les douches chaudes, les détergents agressifs, les vêtements serrés, le stress au travail)
  • Si vous n’êtes pas sûr de la cause de votre urticaire, vous pouvez tenir un journal pour suivre vos symptômes
  • Vous devez également garder votre peau propre et bien hydratée, car la sécheresse peut aggraver l’urticaire. 
  • Essayez de minimiser le stress dans votre vie, car le stress peut également déclencher une poussée. Si vous savez que vous allez être soumis à un stress important, veillez à vous reposer suffisamment et à avoir une alimentation saine.
  • Il est également important de garder son sang-froid, tant sur le plan émotionnel que physique.
  • Soyez vigilant pendant vos séances de piscine ou vos baignades. Restez accompagné. 
  • La prise d’antihistaminiques peut contribuer à réduire la gravité de l’urticaire. Si vous êtes sujet à l’urticaire, il est également conseillé d’avoir un antihistaminique sur vous au cas où vous auriez une poussée soudaine. 

En suivant ces conseils simples, vous pouvez contribuer à réduire la fréquence et la gravité des crises d’urticaire.

Les traitements naturels contre l’urticaire liée au stress

Si vous souffrez d’urticaire, vous n’êtes pas seul. Selon l’American College of Allergy, Asthma, and Immunology, environ 20 % des personnes en souffriront à un moment ou à un autre de leur vie. 

Les traitements naturels contre l’urticaire liée au stress - volant
Source : Volant via Unsplash

Il existe un certain nombre de solutions naturelles qui peuvent aider à soulager les démangeaisons et à accélérer le processus de guérison contre l’urticaire. 

  • L’une d’elles consiste à prendre un bain chaud avec de la farine d’avoine colloïdale ou du bicarbonate de soude. Cela peut aider à apaiser les démangeaisons et à réduire l’inflammation.
  • Appliquer une compresse froide sur la zone affectée. Cela peut également aider à soulager les démangeaisons et les gonflements. 
  • Il est important de rester hydraté en buvant beaucoup d’eau. Cela permettra d’évacuer les allergènes qui pourraient être à l’origine de la réaction. 
  • Le miel bio sans additifs a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires qui peuvent aider à accélérer le processus de guérison. 
  • Essayez de vous détendre avec des techniques de relaxation comme la méditation, la respiration, la sophrologie, le yoga, l’acupuncture, l’acupression ou la réflexologie plantaire. 
  • L’aromathérapie est un excellent traitement de l’urticaire et du stress. Certaines huiles essentielles ont des propriétés magiques.
  • Essayez la phytothérapie. En effet, les plantes anti-stress et anxiolytiques sont nombreuses et peuvent réduire drastiquement le niveau de stress et d’anxiété. Vous pouvez par exemple tester le garcinia cambogia qui est un extrait naturel dont il a été démontré qu’il réduit les niveaux d’histamine et favorise la guérison. 

Si votre urticaire est sévère ou interfère avec votre vie et votre santé, parlez à votre médecin généraliste ou à votre dermatologue des options de traitement.

Pour aller plus loin, je vous propose l’article détaillé suivant : 13 huiles essentielles anti-stress, anxiolytiques et relaxantes

Les risques de l’urticaire

Dans certains cas, l’urticaire peut être le signe d’une réaction allergique plus grave. 

  • Si vous avez de l’urticaire et des difficultés à respirer ou à avaler, vous devez immédiatement consulter un médecin. 
  • L’urticaire peut également être un effet secondaire de certains médicaments. Si vous avez commencé à prendre un nouveau médicament et que vous développez de l’urticaire, vous devez demander à votre médecin de vous prescrire un autre médicament.
  • Dans de rares cas, l’urticaire peut être une maladie chronique qui nécessite un traitement à long terme. Si vous souffrez d’une urticaire persistante, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse exclure toute affection sous-jacente et fournir le traitement approprié.
  • Dans certains cas, l’urticaire peut être le signe d’une affection plus grave, comme l’anaphylaxie. Il s’agit d’une réaction potentiellement mortelle qui peut se produire lorsque votre corps a une réaction allergique grave à quelque chose. L’anaphylaxie peut provoquer un gonflement de la gorge et rendre la respiration difficile.

Questions fréquemment posées sur le lien entre une crise d’urticaire et le stress

A retenir sur les urticaires liées au stress

  • Une urticaire liée au stress est un problème courant pour de nombreuses personnes. Elle se manifeste par des plaques rouges sur la peau.
  • Si c’est votre cas, essayez d’éviter les déclencheurs qui vous font ressentir du stress. 
  • Si vous ne pouvez pas éviter une situation stressante, prenez le temps de vous détendre avant et après celle-ci.
  • En cas de crise d’urticaire, essayer de prendre un antihistaminique ou utiliser une crème corticostéroïde pour réduire le gonflement. 
  • Si vous remarquez des plaques rouges ou des boutons de stress, il est important de prendre des mesures pour réduire votre niveau de stress et améliorer votre routine de soins de la peau
  • Les solutions naturelles efficaces contre l’urticaire existent : les exercices de relaxation, la phytothérapie ou encore l’aromathérapie.
  • Si vous ressentez l’un des symptômes évoqués dans cet article, il est important de consulter un médecin ou un dermatologue. Une urticaire peut être un signe d’une réaction allergique grave et doit être traitée dès que possible.
Merci de votre partage :)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *