Le stress chronique : définition, causes, symptômes et conseils anti-stress

Le stress chronique : définition, causes, symptômes et conseils anti-stress

Le stress est une composante essentielle de notre vie quotidienne :

  • 55% des Américains déclarent le ressentir dans la journée (The American Institute of Stress)
  • 61% des Français déclarent le sentir “la plupart du temps” et “de temps en temps” (Sondage BVA 2016)

Sur une courte durée, il est tout à fait normal et parfois bénéfique de ressentir le stress.

En revanche, lorsqu’il se prolonge et devient chronique, les conséquences peuvent être désastreuses.

Dans cet article, nous verrons en détail les causes, les symptômes, les conséquences et les solutions qui existent pour lutter efficacement contre ce type de stress chronique.

Qu’est-ce que le stress chronique ?

Le stress chronique est une réponse continue de l’organisme face à une situation prolongée de menace et de danger. Ce type de tension épuise l’organisme et impacte notre santé mentale et physique en profondeur. Il peut conduire à l’hypertension artérielle, les troubles anxieux, la dépression ou même au suicide.

Quand est-ce que le stress devient chronique ?

Concrètement, le stress chronique se produit lorsque notre système nerveux ne parvient plus à transmettre le signal de relaxation au corps. Nos mécanismes de défense tournent alors en plein régime et nous gardons en permanence un état d’excitation et de vigilance accrue.

Tout l’organisme se met en mode survie et la plupart de nos systèmes et mécanismes internes “non prioritaires” cessent de fonctionner. Par exemple, dans cet état de “survie”, la libido et le système digestif ne fonctionnent plus à 100%. Pareil pour certaines fonctions du cerveau comme la faculté de réflexion approfondie ou de créativité, elles sont “peu utiles” dans une situation de lutte ou de fuite.

Nous devenons notre propre ennemi et la situation devient dangereuse.

En effet, les chercheurs sont d’accord pour dire que le corps est conçu pour gérer le stress sur une courte durée mais pas lorsqu’il est chronique et s’étale sur une durée prolongée.

Les 3 types de stress : aigu, chronique et aigu épisodique 

Le stress peut se manifester de différentes manières :

  • Le stress aigu : Bref et ponctuel, ce type de stress est lié à un événement hostile (accident, victime d’un vol, etc.) ou déstabilisant (prise de parole en public, entretien d’embauche, etc.).
  • Le stress aigu épisodique : il apparaît lorsque le stress aigu devient fréquent. On le retrouve souvent dans les métiers régulièrement exposés à l’adversité ou à la souffrance humaine (policier, métiers de la santé, etc.)
  • Le stress chronique : lorsque le stress perdure et qu’il fait partie du quotidien, une situation d’impuissance et d’insécurité permanente s’installe : on parle alors d’un cas de stress chronique. 

Les facteurs de stress chronique

Les facteurs de stress chronique

La génétique et le vécu personnel, facteurs de stress chronique 

Les causes du stress chronique sont multiples et nous ne stressons pas pour les mêmes raisons. En effet, nous réagissons de manière différente au stress selon : 

  • La génétique : Plusieurs études montrent que certains gènes sont liés au stress et à l’anxiété. Cela explique – en partie – pourquoi certaines personnes traversent la vie sans trop de stress tandis que d’autres en souffrent terriblement. (autre étude)
  • Le vécu (environnement, expérience, mode de vie) : Par exemple, les fortes réactions au stress peuvent parfois avoir des liens avec des événements traumatiques qui ont eu lieu par le passé : les survivants d’attentats ou d’accidents, les victimes de crimes ou agressions violentes, les enfants abandonnés, maltraités ou violés etc.

Ce qui sera stressant pour les autres ne le sera pas pour d’autres, et vice versa.

Quelles sont les causes fréquentes du stress chronique ?

Qu’il s’agisse de votre prédisposition génétique au stress et à l’anxiété, de votre environnement (statut social, situation familiale, éducation), de votre mode de vie (consommation de drogue, régime alimentaire, habitude de sommeil, pratiques sportives, activités sociales, emploi), ou de vos expériences de vie (succès et échecs, traumatismes, abus, divorce, naissance), les facteurs du stress chronique sont multiples. 

Voici une liste des causes les plus fréquentes :

  • Le stress au travail (surcharge de travail, relation compliquée avec la hiérarchie, harcèlement)
  • Les difficultés financières
  • Les problèmes de santé
  • Les responsabilités familiales
  • Les problème relationnels (famille, couple, amis)
  • Les événements traumatiques (perte d’emploi, menace de mort, décès d’un proche, agressions sexuelles ou physiques)
  • Le coronavirus (covid-19)

Les symptômes du stress chronique

Les symptômes du stress chronique

Les symptômes du stress chronique ne s’arrêtent pas à la boule au ventre, à l’hyperventilation, aux tremblements et aux palpitations cardiaques. Plus graves, elles impactent profondément notre équilibre physique et mental. 

Du matin au soir et sur une longue période, l’organisme se trouve impacté et c’est tout le quotidien qui est chamboulé.

Si vous souffrez de stress chronique, vous pouvez être victime de fatigue, de manque d’énergie, de bouffées de chaleur et d’irritabilité dès le matin. Dans la journée, vous pouvez avoir des maux de tête, des tensions musculaires, des nausées, des difficultés à vous concentrer ou à raisonner de manière rationnelle. Et le soir, quand vous pensez enfin vous reposer de cette dure journée, l’insomnie et les troubles du sommeil frappent à votre porte. Plus vous luttez pour dormir, plus vous êtes stressé et épuisé et l’histoire se répète le lendemain. Une spirale sans fin.

Tout comme ses causes, les symptômes du stress chronique varient d’une personne à l’autre en fonction de plusieurs critères dont les antécédents familiaux, la génétique, le mode de vie ou le vécu personnel.

Toutefois, certains signaux du stress chronique sont récurrents, ils peuvent être psychologiques, émotionnels, comportementaux ou physiques :

  • Les maux de ventre
  • Les troubles digestifs (diarrhée, constipation, ballonnement, gaz intestinaux)
  • L’insomnie et les problèmes de sommeil
  • Les migraines et les maux de tête
  • Le fait de manger trop gras et trop sucré
  • La nervosité et la colère
  • Le changement d’humeur
  • Le grincement de dents
  • La fatigue constante
  • Les infections cutanées
  • Les céphalées de tension
  • Le sentiment de solitude
  • L’isolement et le fait de rester souvent chez soi
  • La perte d’appétit
  • Les addictions (alcool, nicotine, sucre, drogues, nourriture, internet, jeux de paris, pornographie)
  • Les changements de poids

Pour aller plus loin et comprendre quels sont les symptômes du stress

Les effets du stress chronique et ses impacts sur la santé

A la suite d’une situation stressante, lorsque les signaux de stress disparaissent, les niveaux d’hormones s’autorégulent et retournent à la normale. Les taux de cortisol, d’adrénaline et de noradrénaline dans le sang diminuent. Le rythme cardiaque baisse, la pression artérielle s’équilibre, la respiration devient plus profonde, les tensions musculaires disparaissent et le l’ensemble du système reprend son activité normale.

En revanche, lorsque les facteurs de stress persistent sur la durée, l’organisme est constamment attaqué et ce mécanisme d’auto-défense reste activé en permanence.

Cette surexposition aux hormones du stress déstabilise tous les processus internes de notre corps et l’expose à de nombreux problèmes de santé mentale et physique tels que :

  • Les maladies cardiaques (Hypertension artérielle, crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux ou AVC, arythmie cardiaque)
  • La faible libido
  • L’obésité
  • Le diabète
  • L’hyperthyroïdie
  • Les troubles gastro-intestinaux
  • Le syndrome du côlon irritable (SCI)
  • L’ulcère
  • Les troubles du sommeil : insomnies (manque de sommeil), hypersomnies (excès de sommeil), somnolence
  • L’irritation de la peau
  • Les infections respiratoires
  • Les maladies auto-immunes
  • L’acné
  • L’eczéma
  • Les tensions et douleurs musculaires
  • La dépression
  • L’angoisse
  • L’anxiété et autres troubles anxieux
  • Les troubles de la mémoire et de la concentration
  • Le burn out ou épuisement professionnel
  • Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT)
  • La schizophrénie
  • Les troubles de l’humeur
  • L’hypersensibilité (émotionnelle, olfactive, sensorielle, auditive)
  • Les troubles du comportement

Les effets du stress chronique sur la structure du cerveau et le système immunitaire

Une étude menée en 2015 montre que les impacts du stress chronique sur le système immunitaire et le cerveau sont dévastateurs. En effet, une réduction du volume des réseaux neuronaux situés dans le cortex préfrontal a été observée. Les conséquences de ces altérations peuvent provoquer des dysfonctionnement cognitifs, émotionnels et comportementaux et augmentent ainsi la vulnérabilité aux troubles psychiatriques.

Par ailleurs, en cas de stress chronique, le système immunitaire est en surchauffe permanente et finit par s’épuiser, ce qui à son tour conduit à une série de dysfonctionnements mentaux et physiques.

Conseils pour lutter contre le stress chronique

Conseils pour lutter contre le stress chronique

Les événements stressants font partie intégrante de notre vie. La plupart du temps, ils ne dépendent pas de nous et nécessitent qu’on s’y prépare. 

En revanche, il est tout à fait possible de les gérer en apprenant à identifier leurs causes. En changeant notre perception à leurs égards, nous pouvons prendre soin de notre bien-être mental, physique et émotionnel et ainsi à mieux les anticiper.

Des techniques naturelles pour combattre le stress chronique

Voici quelques stratégie à adopter contre le stress chronique : 

Identifier le stress chronique le plus tôt possible

Dès les premiers symptômes, il est important d’identifier le stress chronique pour mieux le traiter. Cela n’enlève en rien l’intérêt des techniques d’auto-gestion citées ci-dessus comme la méditation, la relaxation ou les plantes anti-stress. En revanche, le suivi d’un professionnel de santé est central dans l’identification et le traitement du stress chronique.

Les traitements face au stress chronique

Qu’il s’agisse d’un médecin généraliste ou d’un “psy” (psychologue ou psychiatre), un test d’évaluation du stress chronique est souvent proposé pour déterminer l’état psychologique et la gravité de la situation.

En fonction des degrés et symptômes du stress, les traitements peuvent varier :

Les médicaments pour lutter contre le stress chronique

Tout comme le psychiatre, votre médecin traitant peut vous prescrire une ordonnance d’antidépresseurs ou d’anxiolytiques pour calmer certains symptômes de votre stress, notamment si vos symptômes incluent la dépression ou l’anxiété. 

Il peut également vous recommander d’autres médicaments en fonction de vos symptômes. Cependant, les médecins vous orienteront très vite vers un psychologue ou un psychiatre.

La psychothérapie pour guérir du stress chronique

Plusieurs approches thérapeutiques ont fait leur preuve, et sont recommandées pour gérer le stress chronique : la thérapie cognitivo- comportementale (TCC), l’EMDR et la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT).

La prise en charge du stress chronique par les médecins psychiatres et psychologues

Notons qu’en France les médecins psychiatres sont pris en charge et remboursés à hauteur de 70% par l’assurance maladie, ce qui n’est pas le cas des psychologues qui n’ont pas le statut de médecins. 

En revanche, certaines mutuelles remboursent vos consultations chez le “psy”, y compris le psychologue à hauteur de 100% du tarif de convention (si vous avez consulté dans un hôpital ou dans un centre médico-psychologique ou CMP) ou sur des forfaits (basés sur le prix de la consultation ou du nombre de séances par an).

Quand voir en urgence son médecin traitant ou son psy ?

Dans le cas où vous commencez à avoir des pensées suicidaires, des envies d’automutilations ou que vous sentez l’appel de l’alcool ou de la drogue comme moyens d’adaptation et échappatoires efficaces contre votre stress chronique : consultez votre médecin traitant, un psychologue, un psychiatre ou un psychothérapeute en urgence.

Même avec un très bon plan d’un plan d’autodiagnotic et d’autogestion, il est nécessaire et même indispensable de voir des professionnels de santé lorsque vous souffrez de stress chronique.

Conclusion

Nous expérimentons fréquemment du stress, il arrive, repart et fait plus ou moins partie de notre quotidien. Toutefois, lorsqu’il se prolonge et reste sur la durée, ses conséquences peuvent être dévastatrices et conduisent même au développement de certaines maladies du cerveau.

Il existe plusieurs techniques que vous pouvez mettre en place pour vous en sortir, mais elles peuvent ne pas suffire à elles seules. En effet, vous aurez besoin de l’accompagnement d’un professionnel pour lutter contre le stress chronique

Si vous êtes constamment fatigué, irritable, ou que vous avez des problèmes de concentration ou de sommeil, il est possible que vous en souffriez. Si vous pensez en être victime, on ne le répétera jamais assez : consultez un médecin, un psychologue ou un psychiatre.

FAQ

Merci de votre partage :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.