| | | |

Extrasystole et stress : symptômes, dangers et traitements

Extrasystole et stress : symptômes, dangers et traitements

L’extrasystole ou l’arythmie cardiaque est une condition très fréquente qui peut apparaître même au repos. En général, les personnes en bonne santé en font quelques-unes par jour mais cette condition peut être aggravée en cas de problèmes cardiaques, respiratoires ou hyperthyroïdies. 

Imaginez-vous en train de vous préparer pour une prise de parole en public, un entretien d’embauche ou même un examen important. Vous commencez à stresser, des palpitations cardiaques apparaissent, vous ressentez une douleur thoracique et les battements de votre cœur deviennent irréguliers : vous venez peut-être de vivre une extrasystole.

Dans cet article, nous allons plonger dans les mécanismes sous-jacents qui relient l’extrasystole et le stress. Quelles sont les causes et symptômes de l’extrasystole ? Quand s’inquiéter ? Comment la gérer ? Réponses de médecins et experts en cardiologie et rythmologie dans la suite de cet article.

Comprendre l’extrasystole

Extrasystole : c’est quoi ?

L’extrasystole désigne des battements cardiaques sautés ou irréguliers qui affectent le rythme cardiaque. En d’autres termes, les extrasystoles sont des battements cardiaques supplémentaires qui se produisent en plus des battements normaux du cœur.

Il s’agit donc d’une arythmie cardiaque caractérisée par des contractions prématurées du muscle du cœur (myocarde). Ces contractions du myocarde sont dues à une stimulation électrique anormale qui se produit en dehors du nœud sinusal, situé dans l’oreillette droite du cœur.

Le nœud sinusal est responsable de la régulation normale du flux électrique et des battements du cœur.

Bien que l’extrasystole puisse parfois causer des palpitations ou des hoquets cardiaques, elle est généralement bénigne si le cœur est en bonne santé, et peut même survenir au repos.

Les types d’extrasystoles

En fonction de leurs origines, on distingue plusieurs types d’extrasystoles :

Extrasystole ventriculaire (ESV)

Les extrasystoles ventriculaires se produisent lorsque les battements supplémentaires proviennent des ventricules du cœur (nœud atrioventriculaire).

Extrasystole auriculaire ou atriale (ESA)

Les extrasystoles auriculaires ou atriales se caractérisent par des battements supplémentaires qui proviennent des oreillettes du cœur.

Extrasystole nodale ou jonctionnelle (ESJ)

Quant aux extrasystoles jonctionnelles ou nodales, elles se produisent lorsque les contractions prématurées proviennent de la région située à la jonction des ventricules et des oreillettes (nœud auriculo-ventriculaire). 

Notons que les extrasystoles jonctionnelles et auriculaires sont connues sous le nom d’extrasystoles supraventriculaires.

Quelles sont les causes de l’extrasystole ?

L’extrasystole est une perturbation du rythme cardiaque qui peut avoir plusieurs causes. Elle peut être d’origine génétique, résultant de mutations dans les gènes responsables de la régulation du cœur. Des déséquilibres métaboliques, tels que des niveaux anormaux de magnésium et de potassium, peuvent également influencer la survenue d’extrasystoles. 

Les personnes d’âge avancé, les sportifs de haut niveau ainsi que les femmes enceintes sont également plus susceptibles de présenter des extrasystoles en raison des demandes physiologiques spécifiques qu’ils rencontrent.

Par ailleurs, le stress et l’anxiété peuvent agir comme des déclencheurs d’extrasystoles, tout comme la consommation de substances excitantes telles que le café, le Redbull, le tabac, l’alcool et les drogues.

Certaines conditions médicales telles que les troubles digestifs (hernie hiatale, reflux gastro-œsophagien ou RGO), les maladies endocriniennes et les troubles de la thyroïde peuvent également contribuer à l’apparition des extrasystoles. 

Sont également plus sujettes aux extrasystoles : les personnes atteintes de maladies cardiaques, souffrant par exemple de maladie coronarienne, d’angine de poitrine, d’insuffisance cardiaque, de trouble du myocarde ou ayant une malformation de la valve cardiaque. De plus, la fatigue, la spasmophilie, les tensions physiques et mentales ainsi que le manque de magnésium et de potassium peuvent jouer un rôle dans l’apparition de cette irrégularité cardiaque.

Enfin, certains médicaments tels que les digitaliques et les vasoconstricteurs peuvent causer des perturbations du rythme cardiaque.

Quels sont les symptômes des extrasystoles ?

Extrasystole symptômes

Les symptômes des extrasystoles peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils sont souvent liés aux effets du stress sur le corps.

Un des signes fréquents – et parfois inquiétants – d’une extrasystole est la sensation de choc dans la poitrine. Cependant, il est à noter que dans la plupart des cas, les extrasystoles sont bénignes, surtout chez les personnes ayant un cœur sain.

Parmi les autres symptômes courants, on retrouve le pouls irrégulier, les palpitations, ainsi que la tachycardie, qui se caractérise par un rythme cardiaque accéléré. Certaines personnes peuvent également éprouver une sensation de malaise, une douleur thoracique, un essoufflement ou dyspnée.

Si vous rencontrez ces symptômes, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour une prise en charge appropriée. Dans certains cas, ces signes peuvent être associés à une maladie cardiaque sous-jacente ou à des problèmes au niveau du muscle cardiaque. Un diagnostic précis et des conseils médicaux adéquats sont nécessaires dans ces situations.

Pourquoi gérer le stress permet de réduire l’occurrence d’extrasystoles ?

La gestion du stress joue un rôle crucial dans la réduction de l’occurrence des extrasystoles, elle permet de préserver la santé cardiaque en limitant les troubles du rythme cardiaque. En effet, le stress est souvent un déclencheur majeur des épisodes d’extrasystoles. En adoptant des techniques de gestion du stress, on peut réduire significativement la fréquence et l’intensité de ces battements cardiaques irréguliers. 

De plus, en gérant efficacement le stress, on favorise un sommeil de meilleure qualité, ce qui contribue à maintenir un rythme cardiaque régulier.

Enfin, en adoptant des techniques telles que la relaxation, la méditation et la pratique d’une activité physique régulière, on renforce les mécanismes d’adaptation du corps face au stress, et on contribue ainsi à maintenir un équilibre cardiaque optimal.

C’est ce que nous allons voir en détail dans la section suivante.

Comment traiter une extrasystole ?

Voici quelques méthodes recommandées pour traiter naturellement les extrasystoles :

  • Améliorer son alimentation : Adopter une alimentation équilibrée et riche en nutriments essentiels favorise la santé cardiovasculaire. Il est recommandé de privilégier les aliments naturels, riches en antioxydants et en acides gras oméga-3.
  • Pratiquer des techniques de relaxation et méditation : La relaxation profonde, la méditation et la respiration contrôlée peuvent aider à réduire le stress et favoriser un équilibre émotionnel. Ces pratiques peuvent contribuer à calmer le système nerveux et à réguler le rythme cardiaque.
  • Profiter des bienfaits de l’exercice physique régulier : L’activité physique modérée, telle que la marche, la natation ou le vélo, peut renforcer le muscle cardiaque et améliorer la circulation sanguine. Les spécialistes recommandent de faire au moins 30 à 40 minutes de marche par jour, au moins 3 fois par semaine (Soit environ 10000 pas selon l’organisation mondiale de la santé).
  • Pratiquer la cohérence cardiaque : Cette technique de respiration contrôlée permet de synchroniser la respiration avec les battements cardiaques, favorisant ainsi la régulation du rythme cardiaque.
  • Dans certains cas, un médecin peut prescrire des bêtabloquants, des médicaments qui aident à réguler le rythme cardiaque et à réduire les symptômes des extrasystoles.

Il est également important de limiter la consommation de substances excitantes telles que la caféine, l’alcool, le tabac et les boissons énergisantes, car elles peuvent aggraver les symptômes. En adoptant ces différentes approches, il est possible de mieux gérer les extrasystoles et de favoriser une bonne santé cardiaque.

Découvrir les meilleurs bêtabloquants contre le stress

stylo d'acupuncture : pratique complémentaire à la respiration au carré

Les dangers des extrasystoles liées au stress : quand s’inquiéter ?

Extrasystole dangers

En général les extrasystoles sont asymptomatiques mais lorsqu’elles sont trop fréquentes, elles peuvent dégrader le fonctionnement du cœur et favoriser une insuffisance cardiaque indique le docteur Walid Amara, président du Collège national des cardiologues hospitaliers (CNCH) en île de France. 

Ce cardiologue et rythmologue poursuit en indiquant que l’extrasystole atriale peut être l’élément déclencheur d’une arythmie de l’oreillette, de la fibrillation atriale et donc d’une AVC.

Par ailleurs, en cas d’extrasystoles accompagnées de vertiges et de difficulté respiratoire, consulter immédiatement les urgences.

Dans des cas plus rares, le cardiologue Dr Fabrice Extramiana précise que les extrasystoles ventriculaires (ESV) peuvent provoquer une fibrillation auriculaire ou une tachycardie qui peuvent mener à un risque de mort subite ou d’un arrêt cardiaque si elles ne sont pas traitées rapidement.

FAQ

Ce qu’il faut retenir pour éviter ces troubles du rythme cardiaque

En conclusion, prendre des mesures pour maintenir un battement de cœur régulier est essentiel pour votre bien-être. 

Cela passe par une bonne hygiène de vie qui comprend une alimentation équilibrée, une pratique régulière de sport et suffisamment de repos pour permettre à votre cœur de fonctionner de manière optimale.

De plus, il est essentiel d’apprendre à gérer le stress avec des techniques naturelles de relaxation telles que la méditation ou la respiration profonde.

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés. En prenant soin de votre santé cardiovasculaire et en adoptant de bonnes habitudes de vie, vous pouvez réduire les risques liés à l’extrasystole et favoriser une meilleure santé globale.

Merci de votre partage :)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *