|

L’électrothérapie : une méthode efficace pour soulager la douleur

L’électrothérapie  une méthode efficace pour soulager la douleur

Vous cherchez une méthode efficace pour soulager vos douleurs ? Pourquoi ne pas essayer l’électrothérapie ?

L’électrothérapie est une méthode innovante de traitement des douleurs qui utilise un courant électrique de faible intensité pour stimuler les nerfs et les muscles du corps. Cette technique est souvent utilisée en physiothérapie pour accélérer la guérison, améliorer la fonction musculaire et soulager la douleur. 

La plupart des gens associent l’électricité à des chocs désagréables, mais les courants électriques utilisés en électrothérapie sont si faibles qu’ils sont à peine perceptibles.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les avantages de l’électrothérapie, dans quels cas l’utiliser et les différents types de traitements de stimulation électrique pour soulager les douleurs.

Qu’est-ce que l’électrothérapie ?

L’électrothérapie, également connue sous les noms d’électrostimulation ou de stimulation électrique, est une technique non-invasive de traitement des douleurs qui utilise l’électricité. Des électrodes (conducteurs électriques) sont alors placées sur la zone à traiter et les courants électriques de faible intensité sont générés pour stimuler les nerfs (fibres nerveuses) et les muscles du corps (fibres musculaires).

L’origine de l’électrothérapie remonte à l’Antiquité, où les Grecs utilisaient déjà les poissons électriques pour soulager la douleur. Au fil des siècles, cette pratique a évolué pour devenir une technique médicale moderne qui est utilisée pour traiter une variété de troubles musculosquelettiques et neurologiques.

De nos jours, les avancées technologiques et la miniaturisation des appareils ont rendu ces méthodes et équipements techniques accessibles au grand nombre.

Les bienfaits de l’électrothérapie ?

D’abord, le principal avantage de l’électrothérapie est qu’elle ne crée pas de dépendance ou d’addiction contrairement à certains médicaments.

L’électrostimulation est aussi utilisée dans la préparation physique des sportifs, car elle permet de travailler des zones musculaires profondes qui ne peuvent pas être sollicitées par l’exercice physique seul. Elle peut également apporter un soutien aux sportifs en améliorant la récupération musculaire après l’effort.

La stimulation électrique peut également : 

  • Soulager différents types de douleurs 
  • Accélérer la guérison des tissus endommagés en stimulant la circulation sanguine et lymphatique
  • Favoriser la relaxation et la détente en stimulant la production d’endorphines, les hormones du bien-être
  • Réduire les symptômes du stress
  • Renforcer un muscle faible ou dysfonctionnel
  • Diminuer les spasmes
  • Soulager les inflammations
  • Améliorer la circulation sanguine et lymphatique
  • Augmenter la mobilité
  • Accélérer la cicatrisation
  • Soulager le lumbago ou lombalgie aiguë

En somme, l’électrothérapie présente de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale. Elle est une alternative intéressante aux médicaments et peut être utilisée en complément d’autres traitements.

Dans quels cas faire l’électrothérapie ?

L’électrostimulation peut être utilisée dans de nombreux cas, notamment pour soulager les douleurs liées à l’arthrose, l’arthrite, la fibromyalgie, les hernies discales, la paralysie faciale, les tendinites, les courbatures, les lumbagos, les torticolis, les cervicalgies les douleurs au dos, au cou, au genou, ainsi que les douleurs musculaires et articulaires en général.

Pour les personnes en rééducation après une blessure ou une opération, l’électrothérapie peut être utilisée en conjonction avec d’autres thérapies, telles que la kinésithérapie, pour accélérer le processus de guérison et renforcer les muscles.

Pour résumer, voici quelques cas concrets pour utiliser l’électrothérapie : 

  • Douleurs chroniques (douleur lombaire chronique, douleur neuropathique)
  • Douleurs aiguës (douleur musculaire aiguë suite à une chute, douleur postopératoire aiguë)
  • Blessures sportives (Entorse de la cheville, tendinite du genou)
  • Rééducation après une intervention chirurgicale
  • Rééducation après une blessure (Fracture de la clavicule, Luxation de l’épaule)
  • Rééducation pour une condition médicale chronique (Sclérose en plaques, paralysie cérébrale)
  • Rééducation après une fracture osseuse

L’électrothérapie pour les troubles musculaires :

  • Atrophie musculaire
  • Spasmes musculaires
  • Contractures musculaires

L’électrothérapie est une technique qui peut traiter les troubles neurologiques :

  • Sclérose en plaques
  • Accident vasculaire cérébral
  • Paralysie cérébrale
  • Lésions de la moelle épinière

Comment se déroule une séance d’électrothérapie ?

La durée du traitement dépend de la zone douloureuse et du programme qui a été choisi par le kiné. Ce dernier peut ajuster l’intensité des impulsions électriques en fonction des besoins spécifiques du patient. Aussi, les programmes peuvent travailler des zones musculaires profondes ou favoriser la relaxation et la détente.

Le déroulement d’une séance d’électrothérapie est une étape importante pour garantir une utilisation sûre et efficace de cette technique. Voici les différentes étapes de la séance :
ㅤㅤ

Étape 1 : Installation

Étape 2 : Repérage de la zone cible et nettoyage de la peau

Étape 3 : Placement des électrodes

Les électrodes sont placées sur la zone cible du corps, en fonction de l’objectif de la séance. Les électrodes sont généralement collées sur la peau avec de l’adhésif. Le placement correct des électrodes est crucial pour que la stimulation électrique soit efficace.

Étape 4 : Choix des paramètres de stimulation

Le physiothérapeute choisit les paramètres de stimulation en fonction de l’objectif de la séance. Ces paramètres peuvent inclure l’intensité de la stimulation, la durée de l’impulsion et la fréquence.
ㅤㅤ

Étape 5 : Démarrage de la stimulation électrique

Une fois que les électrodes sont en place et que les paramètres de stimulation ont été choisis, la stimulation électrique est lancée. Le patient peut ressentir une légère sensation de picotement ou de fourmillement, mais cela ne doit pas être douloureux.
ㅤㅤ

Étape 6 : Contrôle et ajustement des paramètres

Le physiothérapeute surveille constamment le patient pendant la séance pour s’assurer que la stimulation électrique est efficace et que le patient est à l’aise. Si nécessaire, les paramètres de stimulation peuvent être ajustés en fonction de la réponse du patient à la stimulation électrique.

Un exemple d’utilisation de l’électrothérapie pour la cicatrisation

Les différents types d’électrothérapie

Il existe différents types d’électrothérapie, chacun présentant ses avantages spécifiques pour traiter divers problèmes de santé. Voici quelques exemples :

L’électrothérapie antalgique

L’électrothérapie antalgique consiste à utiliser du courant à basse fréquence (inférieure à 100 Hz) pour stimuler les nerfs et atténuer la douleur. Cette technique est particulièrement utile pour traiter les douleurs chroniques ou aiguës, telles que les douleurs dorsales, les douleurs musculaires et les douleurs articulaires.

L’électrostimulation musculaire (EMS)

L’électrostimulation musculaire (électro-myostimulation ou la stimulation musculaire électrique) utilise également des électrodes, mais les impulsions électriques sont envoyées directement aux muscles, ce qui provoque leur contraction. Cette technique est souvent utilisée pour renforcer les muscles, améliorer leur fonctionnement et leur récupération après une blessure.

La stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS) 

La TENS est une forme d’électrothérapie antalgique. Cette technique est une des plus populaires pour soulager la douleur chronique et aigüe. Elle utilise des électrodes placées sur la peau pour envoyer des courants électriques à travers les nerfs. Elle peut être utilisée pour soulager la douleur et stimuler la circulation sanguine.

La stimulation électrique fonctionnelle (SEF)

Cette technique de  réadaptation utilise des électrodes pour stimuler les nerfs et les muscles paralysés ou faibles afin d’améliorer les fonctions corporelles, telles que la marche et la préhension. Elle est également utilisée en cas d’AVC ou de maladie de Parkinson.

La thérapie par micro-courant 

Cette technique utilise de faibles courants électriques pour stimuler les cellules du corps, ce qui peut favoriser la guérison et la régénération des tissus.

La diathermie

Cette technique utilise des courants électriques à haute fréquence pour générer de la chaleur dans les tissus corporels, ce qui peut améliorer la circulation sanguine et soulager la douleur.

Électrothérapie : dangers et risques

Même si cette méthode de traitement est considérée comme étant sans danger, il est essentiel de prendre les précautions nécessaires pour éviter les complications lors de son utilisation.

L’un des risques les plus courants de l’électrothérapie est l’irritation de la peau. En effet, les électrodes utilisées dans l’électrothérapie peuvent causer une irritation cutanée, en particulier si la peau n’a pas été correctement nettoyée et désinfectée avant l’application des électrodes.

Par ailleurs, l’utilisation inappropriée de l’électrothérapie peut aussi causer une brûlure des tissus. Cela peut se produire si la stimulation électrique est appliquée pendant une période prolongée ou si la fréquence est trop élevée.

Les contre-indications de l’électrothérapie

L’électrothérapie n’est pas recommandée dans les cas suivants : 

  • les femmes enceintes
  • les personnes atteintes d’épilepsie ou de maladies neurologiques
  • les personnes qui portent un stimulateur cardiaque (pacemaker) ou un implant médical
  • les patients atteints d’hypertension artérielle, de problèmes de rythme cardiaque ou de cancer.

Notons que ces contre-indications ne s’appliquent pas à tous les types d’électrothérapie. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de santé qualifié pour évaluer les risques et les avantages potentiels de cette thérapie avant de commencer un traitement.

Découvrir les stylos d’acupuncture

stylo d'acupuncture : pratique complémentaire à la respiration au carré

Ce qu’il faut retenir sur la stimulation électrique

En conclusion, grâce aux différents types de courants électriques disponibles, l’électrothérapie peut être utilisée pour traiter une grande variété de problèmes de santé, tels que les douleurs articulaires et musculaires, les hernies discales, les courbatures, les torticolis, les lumbagos ou les spasmes liés au stress.

Bien que la prise en charge par l’électrothérapie puisse offrir des avantages considérables, il y a aussi des risques et des contre-indications à prendre en compte. Il est donc important de suivre les instructions de votre thérapeute et de surveiller votre corps pendant les séances afin de prévenir les risques d’irritation de la peau ou de brûlures des tissus.

Enfin, avec l’accord de votre médecin, il est également possible de vous procurer un appareil de stimulation électrique – sans ordonnance – pour vous relaxer, renforcer vous-même vos muscles et accompagner votre rééducation.

Merci de votre partage :)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *