| |

Eczéma nerveux et émotionnel : symptômes, causes et traitements naturels

Eczéma nerveux symptômes traitements naturels causes

L’eczéma est une maladie cutanée courante, mais saviez-vous qu’il existe une forme spécifique liée au stress ?

Il s’agit de l’eczéma nerveux, une inflammation de la peau qui peut être exacerbée par des facteurs émotionnels ou psychologiques. Cette condition peut être particulièrement difficile à vivre pour les personnes qui en souffrent, car elle peut impacter leur qualité de vie et leur bien-être psychologique.

Comment soigner l’eczema dû au stress ? Que faire pour soulager l’eczéma nerveux ?

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur l’eczéma nerveux et les différentes méthodes pour le traiter efficacement. Nous allons également explorer les facteurs qui peuvent déclencher cette forme d’eczéma, ainsi que les stratégies à adopter au quotidien pour prévenir les poussées et soulager les symptômes.

Définition : qu’est-ce que l’eczéma nerveux ?

eczema nerveux photo main
Eczéma nerveux photo

L’eczéma s’apparente souvent par une éruption cutanée sous la forme d’une rougeur, une zébrure, une urticaire ou des petits boutons rouges. Parmi toutes ces maladies de peau, on le reconnaît par des zones ou des plaques de coloration rouge ou rosée légèrement en reliefs. Leurs tailles varient et elles peuvent rester entre un jour à 1 mois et demi.

Cette affection cutanée inflammatoire peut également provoquer des saignements ou des douleurs à l’arrière des genoux, sur le pli des bras, sur les poignets, derrière les oreilles, au niveau de l’aine, des mains ou du visage.

Il existe plusieurs types d’eczéma mais on va se focaliser sur deux : 

  • L’eczéma atopique (ou dermatite atopique) est souvent causé par un dysfonctionnement du système immunitaire. Les causes possibles incluent l’exposition à des irritants, le stress et l’hérédité ou la génétique. Ces symptômes sont typiquement plus graves et plus durables.
  • L’eczéma de contact (ou dermatite de contact) est une réaction allergique provoquée par une substance extérieure telle qu’un produit chimique (shampoing, savon, détergent), un métal, une plante ou une autre substance irritante.

L’eczéma nerveux dont on va parler dans cet article appartient le plus souvent aux types d’eczéma atopique mais il est exacerbé par le stress.

En effet, lorsque les facteurs déclencheurs de l’eczéma sont d’ordre psychologique ou émotionnel, on utilise le terme « eczéma nerveux ». Les symptômes sont similaires à ceux de l’eczéma atopique, mais peuvent être exacerbés par le stress émotionnel et les changements hormonaux qui y sont associés.

Peut-on parler d’un eczéma “émotionnel” ? 

Lorsqu’un choc émotionnel (ou choc psychologique) trop intense survient après un événement traumatique, nos émotions peuvent s’emballer et produire une charge émotionnelle importante. Ce qui peut provoquer un état de stress post-traumatique, aigu ou chronique à l’origine d’un eczéma émotionnel.

Quels liens entre le stress et l’eczéma nerveux ?

Le stress baisse le système immunitaire et provoque l’eczéma

Le stress est accompagné d’une augmentation des niveaux de cortisol (l’hormone du stress) dans le corps qui provoque une suite de symptômes. Parmi ces manifestations du stress figure la baisse de notre système immunitaire et une réponse inflammatoire de la peau comme le souligne une publication scientifique datant de 2012. 

En effet, notre barrière de protection cutanée tombe en période de stress, ce qui peut rendre la peau plus vulnérable et déclencher de l’eczéma, de l’urticaire, des éruptions cutanées ou des boutons de stress.

En cas de stress chronique, les niveaux de cortisol dans le sang s’affolent et les crises sont exacerbées.

Le stress empêche la récupération de la peau après un eczéma nerveux

Une étude menée en 2010 a montré que non seulement le stress peut causer l’eczéma mais il peut aussi rendre difficile la guérison de la peau. Autrement dit, le stress peut empêcher le rétablissement ou la récupération de la peau après une crise d’eczéma. Ce qui prolonge le temps de guérison et rallonge le stress.

Le stress et l’eczéma nerveux forme un cercle vicieux

eczéma nerveux stress cercle vicieux
Cercle vicieux : Stress-Eczéma nerveux-Stress

Nous l’avons vu, le stress provoque l’eczéma mais ce dernier ouvre la porte à d’autres facteurs de stress, ce qui peut créer un cercle vicieux. 

Par exemple, la démangeaison provoquée par l’eczéma peut provoquer une insomnie ou des troubles anxieux ce qui va exacerber encore plus le stress et le cercle vicieux stress-eczéma nerveux-stress n’en finit pas.

Les symptômes de l’eczéma nerveux

Les symptômes de l’eczéma se traduisent par une peau sèche, des squames, des démangeaisons intenses ou prurit et des lésions cutanées qui s’accumulent autour des plis et articulations. 

Des plaques rouges légèrement en relief peuvent ainsi envahir certaines zones du corps après une poussée d’eczéma nerveux. 

Les plaques rouges se situent :  

  • Dans le cuir chevelu
  • Au niveau du cou
  • Sur les bras, le coude et les poignets
  • L’eczéma sur le visage : sur les joues, derrière les oreilles, sur les paupières ou sur le front.
  • L’eczéma sur le bas du corps : au niveau des cuisses, des pieds, des genoux, du gland.

D’autres symptômes de l’eczéma nerveux incluent une perte de pilosité, l’apparition de petites vésicules et de croûtes après la phase de suintement.

Chez le bébé et le nourrisson, l’eczéma atopique peut apparaître sur à peu près tout le corps.

Enfin, l’eczéma nerveux est l’une des affections cutanées les plus invalidantes. Cette inflammation peut avoir un impact important sur l’estime de soi et la qualité de vie de ses victimes sans compter les troubles du sommeil comme l’insomnie et la fatigue. 

Les causes de l’eczéma nerveux ?

Un choc émotionnel : on parle alors d’un eczéma émotionnel !

Une crise d’eczéma peut être déclenchée ou/et exacerbée par plusieurs facteurs ou significations émotionnelles tels que le deuil, le divorce, le décès d’un proche, la perte d’un emploi, un accident, une rupture amoureuse, un problème familial, un burn-out ou tout autre choc émotionnel et événements traumatisants.

Par ailleurs, l’eczéma peut aussi être exacerbée par une irritation émotionnelle ou un trouble de l’humeur.

Causes alimentaires (allergies)

Certains aliments peuvent également déclencher de l’eczéma : le lait de vache, les fruits de mer, les crustacés, les œufs ou les pistaches.

Anxiété et dépression

Selon les sondages menée par l’association nationale de l’eczéma aux Etats Unis, 30% des personnes atteintes d’eczéma souffrent également de maladies mentales telles que la dépression et l’anxiété. Ils peuvent être à la fois des causes et des conséquences de l’eczéma nerveux.

Changements d’hormones

Chez les femmes, l’eczéma nerveux peut être déclenché ou exacerbé par l’approche des jours de règles ou par la grossesse.

Maladie auto-immune

Comme évoqué plus haut, lorsque le système immunitaire est faible, la peau est plus fragile et susceptible de produire des eczémas. De plus, le stress affaiblit encore plus le système immunitaire ce qui crée un cercle vicieux.

Asthme

20% des adultes souffrant d’eczéma sont asthmatique et sont donc plus vulnérables à des allergies alimentaires ou rhinites.

La cigarette

Plusieurs recherches, dont une menée en 2016, mettent en évidence les liens étroits qu’il peut y avoir entre la fumée de la cigarette et l’eczéma qu’il s’agisse d’un fumeur passif ou actif.

Stress

Le stress n’est jamais le seul coupable car il peut être à la fois un déclencheur et un facteur aggravant de l’eczéma nerveux. En effet, l’eczéma provoque le stress mais les hormones de cortisol libérées dans le sang après un épisode stressant peuvent affaiblir la défense de la peau et prolonger voire exacerber l’eczéma.

Autres facteurs

D’autres facteurs peuvent également causer l’eczéma nerveux : 

  • Les irritants tels que les shampoings, les parfums, les gels douches ou les savons.
  • Les facteurs environnementaux tels que les pollens, les acariens, les moisissures, l’humidité ou la température.
  • Le contact de certains tissus ou matériaux sur la peau.
  • L’inflammation du système nerveux.

Que faire en cas d’eczéma nerveux lié au stress ?

En cas d’eczéma nerveux lié au stress, identifier le déclencheur du stress est la principale étape à faire. Ensuite, il est possible d’apprendre à se relaxer, de changer son alimentation, de prendre des traitements naturels ou de se rapprocher d’un thérapeuthe ou d’un médecin.

C’est ce que nous allons voir en profondeur dans la suite de cet article.

Eczema nerveux : 3 traitements naturels

Comment soigner l’eczéma nerveux rapidement ? Bien qu’il existe des traitements et des remèdes de grand-mère contre l’eczéma atopique, je vous propose de découvrir ci-dessous trois conseils pratiques et des remèdes naturels recommandés pour soigner cette forme spécifique d’eczéma lié au stress.

1. Les pratiques relaxantes et anti-stress

Yoga eczéma nerveux traitement

Il est possible de réduire naturellement le stress par des exercices de relaxation tels que la méditation et la respiration profonde. Ils peuvent aider à calmer le système nerveux et à diminuer les niveaux de cortisol qui sont associés à l’eczéma nerveux. 

Par ailleurs, les activités physiques comme le yoga et la marche produisent des endorphines et peuvent ainsi aider à réguler votre humeur et l’irritabilité. 

Enfin, prendre le temps de se détendre en faisant des activités amusantes telles que le jardinage, la lecture ou les jeux vidéo peut également être un excellent moyen de lutter contre l’eczéma nerveux.

2. Les huiles essentielles anxiolytiques

huile essentielle eczéma nerveux solution naturelle

Les huiles essentielles de lavande, de santal, de bergamote et de jasmin sont parmi les plus puissantes et les plus efficaces contre l’eczéma nerveux car ces plantes ont des effets anti-inflammatoires naturels et anxiolytiques.

L’inhalation de l’huile anxiolytique peut en effet aider à la relaxation, tandis que l’application externe sur la peau peut aider à réduire l’inflammation et les démangeaisons causées par l’eczéma nerveux.

En effet, une étude publiée en 2018 dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience a d’ailleurs conclu que l’inhalation de lavande produisait les mêmes effets relaxants que le Valium (anxiolytique).

Notons qu’une trop grande quantité d’huile risque d’irriter la peau, c’est pourquoi il faut toujours les diluer dans une huile de support avant de les appliquer.

3. Les aliments contre l’eczéma nerveux

thon eczéma stress solutions

Les aliments suivants peuvent aider à soulager les symptômes de l’eczéma nerveux (s’ils ne vous causent pas d’allergies ou d’intolérances). En effet, certains de ces aliments réduisent le stress et d’autres soulage la peau : 

  • Les aliments riches en acides gras oméga-3 tels que le saumon, les anchois, la truite et d’autres poissons gras. Les acides gras oméga-3 sont d’excellents anti-inflammatoires, ils protègent la peau tout en réduisant les symptômes du stress et de l’anxiété. 
  • Les probiotiques sont des alliés incontournables de la santé mentale, du système immunitaire et des réactions inflammatoires de l’organisme. Mélangés avec une bonne alimentation, les probiotiques peuvent être très efficaces pour soigner l’eczéma nerveux.
  • Le miel : grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le miel est un remède très efficace pour atténuer les irritations cutanées provoquées par l’eczéma nerveux. Par ailleurs, des études montrent que le miel possède des propriétés antidepresseurs et anti-anxiété.

Quels traitements pour soigner l’eczéma nerveux ?

Traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux de l’eczéma nerveux peuvent inclure : 

  • des corticostéroïdes topiques sous forme de pommade ou de crème pour soulager les démangeaisons et l’inflammation, 
  • des antihistaminiques pour soulager la peau irritée et les démangeaisons, 
  • des traitements au laser qui sont des thérapies qui peuvent aider à atténuer les inflammations et à restaurer la fonction de barrière de la peau.
  • des immunomodulateurs tels que le cyclosporine pour agir directement sur le système immunitaire. 

En plus du traitement médicamenteux, il est souvent conseillé de suivre un soin psychologique pour aider à gérer les symptômes liés aux causes profondes (psychologiques) de l’eczéma nerveux.

Les thérapies pour le bien-être mental

Les thérapies permettent de traiter l’eczéma nerveux car ils sont généralement causés ou aggravés par une cause psychologique. De plus, les recherches montrent que les personnes touchées par l’eczéma lié au stress et qui ont reçu un suivi thérapeutique en plus des médicaments s’en sortent mieux que celles qui ont juste pris des médicaments.

Eczéma émotionnel : quand consulter ?

Il est important de consulter un psychologue spécialisé dans la gestion de stress, un dermatologiste ou votre médecin traitant si les rougeurs et les poussées de votre eczéma émotionnel s’accompagnent des symptômes suivants pendant plus de 10 jours : une perte de concentration, perte d’énergie, une sensation de fatigue, une perte de motivation, une sensation de vide, des troubles du sommeil ou des pensées suicidaires.

A retenir sur la dermatite atopique liée au stress

En somme, l’eczéma nerveux est une maladie de peau complexe qui nécessite une approche personnalisée et une prise en charge globale. En plus des traitements médicaux, il est important de tenir compte des facteurs émotionnels et psychologiques qui peuvent aggraver la maladie.

Si vous souffrez d’eczéma nerveux ou d’autres troubles de peau liés au stress, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour bénéficier d’un avis et d’un traitement adapté. Et pour soutenir la santé de votre peau de l’intérieur, vous pouvez vous orienter vers les calmants naturels pour lutter contre la nervosité et les meilleurs probiotiques pour le système immunitaire.

Enfin, n’oubliez pas que d’autres problèmes de peau, tels que le psoriasis et le prurigo, sont également liés au stress et peuvent bénéficier des mêmes techniques de prise en charge.

Pour soulager les douleurs et les tensions, vous pouvez également opter pour les meilleurs stylos d’acupuncture. Avec ces astuces, vous pouvez retrouver une peau saine et belle tout en prenant soin de votre bien-être général.

  • Image 1 : Mikhail Nilov via pexels
  • Image 2 : Tara Winstead via pexels
  • Image 3 : CA creative via pexels
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3704139/
  • https://www.medicaljournals.se/acta/download/10.2340/00015555-0890/
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5216172/
  • https://www.sciencedaily.com/releases/2018/10/181023085648.htm
  • https://www.mayoclinic.org/drugs-supplements-honey/art-20363819#:~:text=Studies%20suggest%20that%20honey%20might,to%20help%20prevent%20memory%20disorders.
Merci de votre partage :)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *