|

Douleur à l’omoplate pendant la respiration : causes et solutions

douleur omoplate respiration - causes et solutions

La douleur à l’omoplate pendant la respiration peut sembler anodin, mais elle peut amener à des troubles anxieux, à une dégradation de la qualité de sommeil ou à des douleurs chroniques.

La douleur à l’omoplate liée à la respiration peut avoir plusieurs causes. Pour certains, elle peut être due à une mauvaise posture, à un traumatisme musculaire ou à une maladie pulmonaire sous-jacente. Pour d’autres, cela peut être le résultat d’un stress intense qui affecte la respiration.

Dans cet article, je vous propose d’explorer les différentes causes possibles de cette douleur, ainsi que les solutions pratiques pour la soulager. Nous aborderons également les significations de cette douleur et comment la prévenir. Sans plus tarder commençons !

Omoplate et anatomie : de quoi on parle ?

Scapula omoplate anatomie

L’omoplate ou la scapula est un os plat et triangulaire qui se trouve à l’arrière de la cage thoracique.

Ils sont au nombre de 2 (l’omoplate gauche et droite) et sont attachés au bras via l’articulation de l’épaule et à la colonne vertébrale via les muscles de l’épaule et du dos. 

Les symptômes d’une douleur aux omoplates

Les symptômes d’une douleur à l’omoplate durant la respiration peuvent varier selon la cause de la douleur. Les symptômes les plus courants incluent :

  • Une douleur aiguë ou sourde sous l’omoplate qui peut irradier vers l’épaule ou le bras.
  • Une douleur qui s’aggrave lorsque vous inspirez profondément, toussez ou éternuez.
  • Une sensation de raideur ou de tension dans le haut du dos.
  • Un point douloureux ou une zone tendue sous l’omoplate.
  • Des difficultés à respirer, surtout lorsque la douleur est accompagnée d’une sensation de serrement dans la poitrine.

Notons que si la douleur est sévère, persistante ou s’accompagne d’autres symptômes tels que des étourdissements, des nausées ou des sueurs, il est impératif de consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Les causes et les significations d’une douleur à l’omoplate

Une douleur à l’omoplate peut trouver son origine dans :

Les problèmes musculaires et squelettiques

  • Tension musculaire : Les muscles autour de l’omoplate peuvent devenir tendus en raison de mauvaises postures, d’un travail répétitif, d’une activité physique intense, ou encore à cause du stress. Cette tension peut entraîner des douleurs sur l’omoplate pendant la respiration.
  • Lésions au niveau des côtes ou de la colonne vertébrale : Les lésions, les fractures ou les déplacements des côtes ou de la colonne vertébrale peuvent également causer des douleurs à l’omoplate pendant la respiration. Ces lésions peuvent être dues à des traumatismes, des chutes, des accidents de voiture, ou même une mauvaise posture prolongée.

Le traumatisme à l’épaule

Les traumatismes à l’épaule peuvent également causer des douleurs à l’omoplate pendant la respiration. Une luxation de l’épaule, une tendinite, une fracture ou une scapula alata (épaule ailée) peuvent causer une douleur qui irradie jusqu’à l’omoplate. 

Ces traumatismes peuvent être causés par une blessure aiguë, un accident ou une surutilisation de l’épaule.

Le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété peuvent également être des causes possibles de la douleur à l’omoplate liée à une difficulté à respirer.

En effet, lorsque nous sommes stressés ou anxieux, notre corps peut réagir en se contractant, ce qui peut entraîner une tension musculaire dans la région de l’omoplate. Cette tension musculaire peut causer une douleur qui peut être ressentie pendant la respiration.

De plus, en situation de stress ou d’anxiété, notre respiration peut devenir plus rapide et plus superficielle, ce qui peut causer une tension dans les muscles impliqués dans la respiration. Cette tension peut s’ajouter à la tension musculaire existante dans la région de l’omoplate, aggravant ainsi la douleur.

Des pathologies chroniques

Enfin, certaines pathologies chroniques peuvent également être à l’origine de la douleur à l’omoplate pendant la respiration. Par exemple :

  • L’arthrite ou l’arthrose, une maladie qui provoque la dégradation du cartilage des articulations, peut causer une douleur persistante à l’omoplate. 
  • La fibromyalgie, une maladie chronique qui provoque des douleurs musculaires généralisées, peut également causer une douleur à l’omoplate pendant la respiration. 

Les traitements : “J’ai mal au dos quand je respire, que faire ?”

Si vous ressentez une douleur entre les omoplates pendant la respiration, il existe plusieurs traitements que vous pouvez essayer :

Exercices de respiration 

Les exercices de respiration peuvent aider à réduire le stress et l’anxiété, ce qui peut souvent être à l’origine de la douleur à l’omoplate pendant la respiration. Il existe plusieurs techniques de respiration qui peuvent être utilisées pour soulager la douleur, comme la respiration diaphragmatique, la technique de respiration 478 et la respiration profonde.

Étirements des muscles du dos et de l’épaule

Les étirements réguliers peuvent aider à détendre les muscles du dos et de l’épaule, réduisant ainsi la tension qui peut causer des douleurs à l’omoplate. 

étirement - douleur omoplate respiration

Utilisation du chaud et du froid

L’utilisation du chaud et du froid peut aider à soulager la douleur à l’omoplate en réduisant l’inflammation et en améliorant la circulation sanguine. Vous pouvez appliquer une compresse chaude ou froide sur la zone touchée pendant environ 20 minutes à la fois.

Article recommandé : Le choix du meilleur sel de bain relaxant pour se détendre et déstresser

Utilisation des huiles essentielles et aromathérapie

Certains décontractants musculaires comme les huiles essentielles de menthe poivrée, l’huile de lavande et l’huile d’eucalyptus, peuvent aider à réduire la douleur et l’inflammation.

Vous pouvez les utiliser en les appliquant directement sur la peau ou en les diffusant dans l’air à l’aide d’un diffuseur. Pour aller plus loin, nous avons rédigé un article complet sur les remèdes maison pour décontracter les muscles.

Acupuncture

L’acupuncture est une forme de médecine traditionnelle chinoise qui implique l’insertion de fines aiguilles dans la peau à des points spécifiques pour soulager la douleur. 

Notons que les douleurs musculaires sont des motifs de consultation fréquents chez l’acupuncteur. En effet, il a été démontré que l’acupuncture peut aider à réduire la douleur et à améliorer la mobilité de l’épaule et de la colonne vertébrale.

Les meilleurs stylos d’acupuncture

stylo d'acupuncture : pratique complémentaire à la respiration au carré

Massage thérapeutique

Le massage thérapeutique est une autre approche complémentaire qui peut aider à soulager la douleur à l’omoplate liée à la respiration. Le massage peut aider à réduire la tension musculaire et à améliorer la circulation sanguine, ce qui peut aider à soulager la douleur et à améliorer la mobilité. 

Thérapies manuelles (ostéopathie, kinésithérapie, chiropraxie)

Des thérapies manuelles comme l’ostéopathie et la kinésithérapie peuvent également être utiles pour traiter la douleur à l’omoplate en fonction de la cause sous-jacente.

La chiropraxie (chiropractie ou chiropratique) est une forme de thérapie manuelle qui implique des ajustements doux de la colonne vertébrale pour améliorer la mobilité et soulager la douleur. Si la douleur à l’omoplate est causée par une subluxation vertébrale ou une mauvaise posture, la chiropraxie peut être une option de traitement efficace.

Les traitements médicaux

  • Les analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène ou le paracétamol peuvent aider à soulager la douleur à court terme. 
  • Les anti-inflammatoires peuvent également être prescrits pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Comment prévenir les douleurs de l’omoplate ?

Maintenir une bonne posture

Assurez-vous de vous asseoir droit avec vos épaules en arrière et votre poitrine ouverte tout au long de la journée. 

Éviter le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété peuvent causer des tensions musculaires. Essayez de gérer votre stress et votre anxiété avec des techniques de relaxation telles que la méditation, le yoga ou la respiration profonde.

Revoir l’ergonomie de votre poste de travail

Si vous travaillez dans un bureau toute la journée, assurez-vous que votre chaise est réglée à la bonne hauteur et que votre écran est à la bonne distance de vos yeux.

Revoir votre literie

Enfin, assurez-vous d’avoir un matelas confortable et un oreiller qui soutient bien votre cou.

Quand consulter un médecin ?

Voici quelques signes qui pourraient indiquer la nécessité de consulter un professionnel de santé :

  • La douleur est très intense et soudaine.
  • La douleur est accompagnée de difficultés respiratoires importantes.
  • La douleur est accompagnée d’autres symptômes tels que la fièvre, les maux de tête, les frissons, une toux persistante, une douleur thoracique, des palpitations, des extrasystoles très fréquentes ou des douleurs dans les bras ou les mâchoires.
  • Vous avez récemment subi une blessure à l’épaule ou à la poitrine.
  • Vous avez des antécédents de maladies cardiaques ou pulmonaires.

Si vous avez des doutes, prenez un rendez-vous avec un professionnel de santé pour demander des conseils. Votre médecin pourra également procéder à un examen physique approfondi et peut-être recommander des tests supplémentaires pour déterminer la cause sous-jacente de votre douleur.

FAQ : les douleurs à l’omoplate liées à la respiration

A retenir sur les douleurs à l’omoplate pendant la respiration

Les causes de la douleur à l’omoplate peuvent être liées à la posture, le stress, les problèmes pulmonaires, les problèmes musculaires et squelettiques, et même les problèmes de literie.

De nombreuses solutions existent pour soulager cette douleur, allant des traitements à domicile comme les étirements, les exercices de respiration, l’utilisation des traitements médicaux tels que les analgésiques, les anti-inflammatoires, les thérapeuthes manuelles (ostéopathe, kinésithérapeute, chiropracteur) et l’acupuncture.

Cependant, si la douleur persiste malgré les efforts de prévention et les traitements, il est important de consulter un professionnel de la santé pour déterminer la cause sous-jacente et ainsi recevoir un traitement adapté.

Merci de votre partage :)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *